Nous serons fermés lundi le 20 mai. Bon congé !

Tout savoir sur les tiques

Tout savoir sur les tiques

 

Le début du dégel approche à grands pas, et qui dit arrivée du printemps, dit retour des tiques. Elles s’activent dès que la température atteint 4 degrés Celsius. Elles vivent généralement dans les endroits humides et/ou près du sol, tel que les tas de feuilles, les longues herbes, les arbustes, les buissons, les haies de cèdres : cela signifie que vous pouvez en trouver sur votre terrain. Mais  comment les prévenir ? On vous dit tout sur ces petits parasites.


Qu’est-ce que la tique ?

La tique est un insecte de la famille des acariens qui se nourrit du sang de son hôte, animal ou humain, et qui peut transmettre des maladies. Auparavant, nous retrouvions les tiques principalement dans les pays chauds et dans le sud des États-Unis. Avec le réchauffement climatique, elles ont commencé à envahir les régions un peu plus au nord et elles sont maintenant bien établies au Québec. Elles sont arrivées avec les oiseaux migrateurs ainsi que les animaux de la faune qui ont monté vers le nord.

Elle a trois stades de développement, soit la larve, la nymphe et l’adulte. La larve est minuscule et difficile à détecter, la nymphe est généralement de la grosseur d’une graine de sésame et une fois adulte, elle peut atteindre la grosseur d’un grain de maïs. Seulement la nymphe et la tique adultes peuvent transmettre les maladies. Elles vivent généralement jusqu’à l’âge de 3 ans et une femelle va pondre entre 3 000 et 6 000 œufs.

Comment procède une tique pour s’accrocher à son hôte ?

Les tiques sont des insectes qui sont robustes, ils ne sautent pas et ne volent pas.  Les tiques grimpent sur des branches basses, des feuilles ou des brins d’herbes, où elles s’installent en attendant qu’un animal ou un humain passe près d’elles. Elles s’accrochent alors au pelage ou aux vêtements, se cherchent un endroit confortable et s’accrochent pour prendre leur repas. Lorsque la tique pique son hôte, elle sécrète un agent anesthésiant pour éviter qu’il ressente la piqûre. Une fois bien installée, elle restera en place jusqu’à ce qu’elle soit gorgée de sang, soit environ 4 à 5 jours. C’est durant ce repas que la tique transmet diverses maladies grâce à sa salive. Une fois son repas terminé, elle se détachera de son hôte et retournera dans la nature. C’est à ce moment que les femelles iront pondre leurs œufs.

Quelles sont les maladies transmises

par les tiques ?

La maladie transmise par les tiques dont nous entendons le plus souvent parler est la maladie de Lyme, mais il en existe plusieurs autres. Au Québec, nous retrouvons aussi l’anaplasmose, la babésiose et l’ehrlichiose. La tique commencera à transmettre la maladie dont elle est porteuse entre 24 et 48 heures après qu’elle ait commencé à se nourrir. La seule façon de savoir si votre animal a été en contact avec une tique porteuse de maladies, c’est en procédant à une petite analyse sanguine. Ce test est recommandé annuellement chez le chien pour détecter une maladie avant le début des symptômes. C’est pourquoi il est important de faire une bonne prévention contre ses parasites.

Comment reconnaître les tiques sur son animal ?

Plus vite vous détecterez la présence d’une tique sur votre animal, plus vous diminuerez le risque de transmission de la maladie. C’est pourquoi nous vous recommandons de procéder à l’inspection minutieuse de votre animal dès qu’il revient de l’extérieur. Il est certain qu’avec les animaux à poils longs le processus est plus difficile, mais en le tâtant sur tout le corps vous pourriez noter l’apparition d’une petite bosse qui en l’examinant de plus près, se révèlerait être une tique. Ces parasites aiment généralement s’installer au niveau du cou (sous le collier), de la tête, des oreilles, des pattes et entre les doigts.

Si vous trouvez une tique sur votre animal, il faut la retirer le plus rapidement possible. Il faut faire attention à la façon de l’enlever. En aucun cas il ne faut tirer sur celle-ci, car la tête pourrait rester accrochée dans la peau de votre animal. Si vous voulez l’enlever vous-même, il existe un outil spécialement conçu pour le retrait des tiques qui ressemble à un petit crochet. Vous devrez faire une rotation jusqu’à ce que la tique se relâche d’elle-même, sans tirer dessus. Sinon vous pouvez contacter votre équipe vétérinaire et une technicienne s’occupera de l’enlever.

L’importance de la prévention des tiques

L’utilisation de bons traitements préventifs sur vos animaux aide à empêcher la transmission des maladies, mais permet aussi de réduire la charge de tiques dans leur environnement. Donc en protégeant votre animal, vous contribuez aussi à vous protéger vous-même, car si votre animal est à risque d’en attraper, cela signifie que vous également. Il faut commencer par une visite chez votre vétérinaire avec votre animal. Votre vétérinaire sera en mesure de bien vous conseiller et de prescrire le meilleur traitement selon les besoins de votre chien ou de votre chat. Il en existe que l’on donne par la bouche et d’autres à appliquer sur la peau. Ils sont généralement faciles à administrer. Les traitements sont donnés une fois par mois, soit d’avril à novembre.

Vous pouvez contacter votre équipe vétérinaire qui saura vous aider ou vous conseiller 💗