Nous serons fermés lundi le 24 juin. Bonne fête nationale du Québec!

Le blocage urinaire chez le chat

Le blocage urinaire chez le chat

Vous remarquez des anomalies dans les habitudes de votre chat ? Vous vous demandez s’il souffre peut-être de blocage urinaire ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur cette condition : définition, symptômes, risques et traitement.

Qu’est-ce qu’un blocage urinaire ?

Un blocage urinaire est un problème de santé assez fréquent que l’on rencontre principalement chez les chats mâles. Cela consiste en une obstruction complète de l’urètre, le conduit qui relie la vessie vers l’extérieur. L’animal se retrouve donc dans l’incapacité de vider sa vessie, même si celle-ci est pleine. L’obstruction est souvent causée par un calcul ou des cristaux urinaires, une grosse infection urinaire, un spasme de l’urètre ou, dans de très rares cas, par une masse. Les chats mâles sont beaucoup plus à risque que les femelles, étant donné que leur urètre est plus long et plus étroit. Les chiens mâles peuvent aussi souffrir de blocage urinaire, mais c’est beaucoup plus rare.

Le blocage urinaire est une urgence médicale car elle pourrait causer la mort de votre animal. Lorsque l’urine s’accumule dans la vessie et qu’elle ne peut plus être éliminée, les toxines seront réabsorbées par le sang. Cette accumulation anormale entraînera des répercussions vitales, principalement au niveau des reins et du cœur. Il y a aussi le risque de rupture de la vessie qui occasionnera un déversement d’urine dans l’abdomen.


Comment savoir si mon chat souffre de blocage urinaire ?

Le premier signe que l’on voit est un chat qui va fréquemment à la litière. Votre animal se mettra en position, dans la litière ou hors litière, et forcera sans que rien ne sorte ou à peine quelques gouttes. Il émettra des miaulements plaintifs et tournera en rond dans sa litière pour essayer de trouver une position moins douloureuse. Le chat mâle aura aussi tendance à vouloir se lécher excessivement au niveau du pénis. Vous pourriez aussi remarquer l’absence d’urine dans la litière. Il pourrait avoir un abdomen tendu ainsi que de la douleur au ventre. Dans les cas plus sévères, le chat aura une perte d’appétit, des vomissements et sera affaibli. Il n’est pas rare que les gens confondent les blocages urinaires avec la constipation.


Quels sont les signes avant-coureurs du blocage urinaire ?

Avant d’arriver à un blocage urinaire, le chat aura généralement démontré des signes d’infection urinaire. Vous pourriez noter du sang dans son urine et il pourrait commencer à uriner hors litière. L’animal aura tendance à uriner plus souvent, mais en petite quantité. Dès les premiers signes d’infection urinaire, surtout chez un chat mâle, il est important de consulter pour éviter que cela tourne en blocage urinaire.


Comment se traite le blocage urinaire ?

Lors de la consultation, le vétérinaire pourra confirmer le blocage avec l’examen physique de l’animal. Toutefois, il pourrait recommander des tests supplémentaires tel que des radiographies, une échographie et/ou une analyse d’urine pour découvrir la cause du blocage. Des prises de sang pourraient être faites pour évaluer les dommages aux autres organes.

Le traitement consiste en une hospitalisation avec des fluides intra-veineux ainsi qu’un déblocage sous sédation profonde ou anesthésie générale. Le déblocage consiste à passer un cathéter urinaire dans l’urètre. Ce cathéter sera généralement laissé en place pendant quelques jours pour permettre à la vessie de se vider complètement et soulager l’animal. Ensuite, des médicaments seront prescrits selon la cause du blocage. Une diète urinaire pourrait aussi être recommandée pour éviter les récidives.


Quel est le pronostic ?

Si votre animal est pris en charge rapidement, le taux de succès de la procédure est généralement très bon. Dans les cas de blocage urinaire sévère, plusieurs complications peuvent survenir. Il y a un risque de rupture de la vessie ou de l’urètre, ce qui mènerait à une chirurgie beaucoup plus coûteuse, une hospitalisation plus longue et un pronostic plus sombre pour le patient. Une maladie rénale pourrait avoir été occasionnée par le blocage. Les toxines retournées dans le sang pourraient aussi provoquer un arrêt cardiaque.

Il faut savoir qu’un animal qui a déjà fait un blocage urinaire est à risque d’en refaire dans le futur. Pour éviter une récidive, il est important de suivre les recommandations de votre vétérinaire. Il vous faudra tout de même rester à l’affût des signes de problème urinaires pour éviter un nouveau blocage. C’est une condition qui est préférable de prévenir que de guérir.

Étant donné les risques plus élevés chez les chats mâles, nous recommandons de leur donner une bonne nourriture préventive dès leur plus jeune âge.

Parlez-en à notre équipe de techniciennes et de vétérinaires, ils sauront vous conseiller.